VIP offers, blog features & more.

Partir vivre à l’étranger, au revoir Paris

By Posted on 24 6 m read 631 views

Il est difficile d’entamer cet article, je ne vous le cache pas. Il me trottait en tête depuis des semaines déjà, et pour ne rien vous cacher… j’attendais impatiemment de le rédiger. Car écrire sur ce sujet, c’est aussi être prête à annoncer mon départ (un secret que j’ai tenu pendant longtemps…) !

J’ai essayé de rester discrète sur mon envie de partir à l’étranger le plus longtemps possible, surement par superstition. Plus on parle, moins les choses se passent. Tellement de choses se sont passées entre 2017 et 2018 : du stress, des prises de têtes, des déceptions, mais aussi de l’espoir (parfois).

J’aimerais aujourd’hui vous raconter mon expérience qui m’a permis de réaliser un de mes rêves : partir vivre à l’étranger. Une décision ayant un vrai impact sur la vie professionnelle et personnelle !

paris-mode-montmartre

Partir vivre à l’étranger

Plusieurs raisons vous  poussent pour partir vivre à l’étranger : apprendre une langue (améliorer son anglais par exemple), envie de changement, expérience traumatisante, insatisfaction, déception du pays où vous vivez, envie de découverte, suivre son copain/sa copine, rejoindre sa famille… tellement de raisons, je ne pourrais même pas les énumérer.

A chaque raison, un moyen. Pour la découverte ou  la langue, il existe aujourd’hui Erasmus ou les voyages d’immersion comme EF Education par exemple. Aussi, certains quittent tout et partent avec leur sac à dos et puis… advienne que pourra (j’ai beaucoup d’amis qui sont partis faire cela en Asie). D’autres font des stages avec leurs entreprises/écoles/universités, d’autres y font un break et vont travailler au pair dans une famille d’accueil. Des expériences si enrichissantes. Chacun son histoire et ses aventures.

Me concernant, ce n’est rien de tout ça ! C’est bien moins sexy mais j’espère que cela vous donnera une impulsion pour sortir de votre routine ♥

Pourquoi je quitte la France

J’ai aujourd’hui 26 ans. J’ai vécu toute ma vie à Paris (26 années dans cette ville qui ne s’arrête jamais), et je suis d’origine polonaise. Toute ma famille est polonaise et je n’ai cessé de faire des A/R entre ces deux pays.  En France, on me met une étiquette de polonaise. Et en Pologne, je suis considérée comme française. Beaucoup de personnes dans mon cas, à la double nationalité, expérimentent ce double regard, mais je m’en amuse.

Quand on y regarde de plus près, cela ne nous aide pas à avoir une vraie attache et, personnellement, j’ai toujours eu l’envie de partir quelque part où je me sentirais VRAIMENT chez moi. De plus, les voyages ont toujours alimenté mon quotidien. Il ne se passe pas deux mois sans que je ne vadrouille pas quelque part. Au final, je me suis toujours sentie enrichie et heureuse quand je pars.

Durant mes études, je n’ai également jamais fait d’Erasmus ou d’échanges inter-écoles pour expérimenter la vie à l’étranger. J’ai toujours été envieuse des autres et je me suis toujours dit au fond de moi… « moi aussi je le ferais ».

Après ma séparation amoureuse en 2016 que j’ai vécu comme une délivrance, j’ai su que c’était un signe, il était temps de saisir cette opportunité, d’enfoncer cette porte entrouverte, et emprunter ce chemin qui m’attendait.

Ne jamais baisser les bras

Voici les questions que l’on m’a le plus posé :

  • Dans quel pays souhaites tu partir?
  • Combien de temps partiras tu ?
  • Tu n’as pas peur?
  • Tu vas faire quoi?
  • Tu pars seule?

Il est très dur de répondre à ces questions.

A partir de 2017, après mon voyage en Norvège, j’étais convaincue que je voulais faire ma vie dans ce pays, à Oslo. Cela a été mon rêve pendant un an et demi. J’ai tout fait pour y arriver. Un an et demi de galère, d’entretiens, de demande de mutation au sein de ma boite (un gros groupe international) et j’en passe. J’ai vraiment TOUT essayé.blog-mode-expat

Après des hauts et des bas, j’ai reçu une grosse claque en Janvier 2018 (il y a donc 3 mois). J’en suis même tombée malade (fièvre et angine qui témoignaient de ma colère et de ma déception). Plus personne ne me soutenait, tous mes plans s’annulaient. Tous ces efforts n’ont finalement mené à rien et je me souviens encore pleurer comme une madeleine au téléphone avec ma meilleure amie. Au final, j’étais vraiment au fond du gouffre. Je n’arrivais plus à me projeter. Je voulais fuir la vie parisienne et malgré mes innombrables efforts, j’étais désespérée : tout jouait contre moi. Je m’en suis remise au destin et d’arrêter de forcer ma destinée.

Petit à petit, mes proches étaient là pour me soutenir et me donner des conseils. J’ai commencé à reprendre un peu du poil de la bête. Puis j’ai fait des rencontres, des rencontres qui m’ont été capitales. C’est là que je me suis dit…cela ne sert à rien de forcer le destin. Cela n’a fait que renforcer ma croyance en la spiritualité (je ne parle pas ici de religion, mais de l’aspect ésotérique du terme) : nous sommes ici pour une raison et rien n’arrive par hasard.

Bon ok, dis comme ça, c’est bizarre, mais en 3 mois ma vie a complètement changé. Après avoir baissé les bras, j’ai massivement envoyé des CV. J’ai donc élargi mon spectre et j’ai envoyé ma candidature au Danemark, Canada, Australie, Pays-Bas et même … dans un centre scientifique d’analyse et d’observation de la nature sauvage dans le Grand Nord.

En 2 mois de recherche intensive, j’ai trouvé un travail via un cabinet de recrutement aux Pays-Bas. Après 3 entretiens, le job est à moi !!! ( j’ai encore du mal à réaliser).

Grâce à mes rencontres capitales que je viens de mentionner… tout s’est réalisé et un peu « comme par magie ». J’ai beau eu me battre, quand le destin est contre vous… on ne peut rien faire.

mode-jimmy-fairly

La leçon à retenir

Quand on veut vraiment quelque chose, on finit par l’obtenir, mais le destin nous réserve de belles surprises.

Ok je ne pars pas vivre en Norvège qui restera malgré tout mon pays chéri, mais il est TRÈS compliqué de s’expatrier là bas, c’est un marché très fermé. Mais cela m’a appris qu’il ne faut pas désespéré, et quand on est au plus bas, on ne peut que remonter la pente. Le destin vous ouvrira d’autres portes qu’il faudra emprunter au moment voulu. Il faut être patient. Je n’estime pas avoir « de la chance ». Je me suis battue, j’ai tout essayé, et j’ai souvent pleuré.

Il y a encore 2 mois, je n’aurais pas imaginé un seul instant vous rédiger cet article. J’ai saisi l’opportunité qui s’est présenté à moi, j’ai rencontré une personne qui a changé ma vie et aujourd’hui, je suis dans mon nouvel appartement aux abords d’Amsterdam à rédiger cet article de plus de 1000 mots.

Je sentais vraiment qu’il était nécessaire pour moi d’écrire ce que je ressens, ce que j’ai vécu. Cela me pesait et je me dis que cette expérience pourrait servir à d’autres.

Pourquoi vivre aux Pays-Bas

Je ne connaissais rien des Pays-Bas avant l’an dernier. J’y allais régulièrement pour des festivals ou soirées avec mes amis et petit à petit, j’ai découvert la culture hollandaise qui m’a plu. Après de nombreux allés retours, j’ai fini par me sentir comme à la maison. Les hollandais sont simples, gentils et justes. Le pays est propre, respectueux et la criminalité est faible.

paris-montmartre-modeAlors, je me suis dit : pourquoi pas ? Les entretiens s’étaient très bien déroulés et le feeling passe idéalement bien avec les hollandais. La culture nordique que j’aime tant est bien présente.

Au travail, on me dit qu’on respecte le salarié et la vie privée est plus importante que le travail.

Tant de critères qui me donnent envie de découvrir le pays !

Voilà, vous savez tout.

Quel plaisir de pouvoir partager cela par ici. Bien entendu le blog continue, les looks vont être dans un nouveau cadre mais je suis heureuse de vous proposer quelque chose de nouveau assez rapidement. J’aimerais vous apporter une fenêtre sur mon expérience en tant qu’expatrié avec des articles réguliers.

N’hésitez pas à m’écrire pour commenter ou me donner votre avis/expérience, ca serait un plaisir de vous lire ! On se retrouve vite !

blog-mode-montmartreMON LOOK

Jean mom – Urban Outfitters / Escarpins à talons – Stradivarius / Sac – And Other Stories (old) / Débardeur – IRL by Showroom Privé / Blaser oversize – Monki

 

 

 

 

Share this article

24 Comments
  • Ania
    avril 26, 2018

    J’aime bien ton article! Je te souhaite plein de belles choses aux Pays-Bas mais méfie toi de leurs gaufrettes, c’est bon, mais pas pour la ligne! ; – )

    • Freyja
      mai 4, 2018

      merciiii
      La diet , c’est pas pour tout de suite… ahah!

  • OH MON DIEUUUUU!!! Mais je suis tellement, mais tellement en joie pour toi!! D’autant plus que tu y es déjà!! C’est vraiment formidable! Et je te souhaite que du bon dans ce nouveaux chapitre de ta vie! C’est vrai que la décision de partir n’est jamais des plus évidente, ça fait peur, on est pas tellement sûr mais au final ça fait tellement de bien de tout plaquer et de dire je me casse haha, sortir de sa zone de confort en quelque sorte. Je ne sais pas si je peux dire ça comme ça mais quoiqu’il en soit, s’expatrier dans un nouveau pays n’est pas chose facile, mais c’est tellement bon et ça ne peut-être qu’enrichissant! Bref, je suis vraiment supra heureuse pour toi et j’ai hâte que tu nous fasse découvrir les pays bas! Je rêve d’y aller! J’espère qu’on sera toujours à temps de s’y croiser et d’aller boire un verre héhé :D ♥!

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Hello Anais
      Merciiii pour ton commentaire et merci pour ta fidélité depuis l’ouverture du blog, j’adore lire tes commentaires <3
      c 'est exactement ca, j'étais dans le mood "je plaque tout", il y a tellement de belles choses à découvrir. Dire que l'on a réussit... bah mine de rien, on gagne en confiance et en fierté. Fiere de dire, j'ai tout plaquer et je me casse comme tu dis.
      La zone de confort mais aussi la routine me pesait, je n'avais plus l'impression d'évoluer...
      hesite pas à me faire coucou une fois à Amsterdam!
      bisouuuus <3

  • Emeline
    avril 27, 2018

    Waouhh !! Bravo ! C’est vraiment chouette !! Cela fait parti de mes rêves Partir à l’étranger et tout redécouvrir J’aime ton audace et ta force Hâte de te lire pour suivre la suite ! :)

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Merci beaucoup Emeline, ca fait plaisir :)
      pleins de bisous :D

  • Thalia
    avril 27, 2018

    Ton article m’a reboosté à bloc ! Je suis super contente pour toi que tu aies réussi à trouver quelque chose qui te plaît, je te souhaite plein de bonheur, même si tu as l’air d’être déjà très épanouie dans ta nouvelle vie ! Amsterdam ça fait des années que je n’y suis pas allé, ton article m’a donné envie de repartir y faire un tour… gros bisous

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Merci Thalia pour ton passage par ici <3
      Je suis ravie que cet article ait boosté des personnes car en se battant on y arrive toujours <3
      bisouus!

  • Caro
    avril 27, 2018

    Salut Caroline, merci pour cet article « confidence ».
    Je suis contente pour toi, c’est vraiment une super expérience à vivre.
    Je me suis moi-même expatrié au Canada depuis quelques mois et c’est une aventure très enrichissante.
    De plus, je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu parle du destin et du côté « spirituel » des choses.
    Il faut laisser faire tout en se donnant le moyen que les choses qui sont bonnes pour nous, nous parviennent.

    Je te souhaite une très bonne continuation et un bel épanouissement dans ta nouvelle vie.

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Coucou!
      Merci pour ton passage par ici, ca me fait plaisir !
      Le canada, j’aimerais bien tenter aussi..
      Je suis contente que tu sois également sensible à cet aspect là
      merci pour ton commentaire et j’espère que tu seras également heureuse au Canada!

  • diane
    avril 27, 2018

    Hello, je voulais te dire que j’étais très contente pour toi! Comme quoi persévérer ça paye. Ton article m’a donné envie de faire mes valises et partir dans un nouveau pays ahah! J’espère que tu t’épanouiras à Amsterdam qui est une superbe ville.
    bisous x

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Hello Diane,
      Merci pour ton commentaire, ca me touche
      oui… il faut toujours persévérer, je ne pensais pas que cela m’arriverait.
      je te conseille cette aventure!
      bisous!

  • Aurélie- Aunatur-elle
    avril 29, 2018

    Coucou ma belle,
    Je suis si contente pour toi que tu ais enfin pu réaliser ton rêve après tant de galère. L’année dernière je quittais Strasbourg pour aller vivre à l’autre bout de la France, à Bordeaux et des galères j’en ai connu mais je me suis accrochée et aujourd’hui je ne regrette pas du tout car j’ai eu beaucoup plus d’opportunité ici qu’en Alsace. Alors je ne suis pas allée aussi loin que toi mais je sais que c’est dur de s’accrocher quand tout se tourne contre nous.
    Félicitation ma belle, j’espère que cette nouvelle vie t’apportera que de belles choses <3

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Hello Aurélie !
      Merci pour ton gentil commentaire <3 J'avais suivi tes aventures et je sais que tu as eu des difficultés. C'est pas forcément évident mais quand on voit une lumière au bout du tunnel, c'est tellement une fierté d'y arriver...
      bravo à toi également!
      et merci encore:)

  • Zéro Déchet
    avril 29, 2018

    Je prevois moi aussi de quitter la France, j’adore ton article, merci !

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Merciii :)
      c’est une belle aventure ;)

  • Aurely27_Beauty
    avril 29, 2018

    Coucou ma chérie !!!
    Ohlala je suis tellement contente pour toi ! C’est une nouvelle vie qui commence et tu le mérite !
    Plein de bisous

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Merciiii ma aurélie!!
      tellement heureuse :D
      bisouuus

  • Manon
    avril 29, 2018

    C’est super ça! Franchement tu as du courage de partir comme ça! C’est vraiment cool. Je suis assez curieuse cependant, tu connais du monde sur place? Moi c’est surtout ça qui me fait peur… Tout quitter et ne pas réussir à m’intégrer.

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Hello Manon
      Merci ! c’est super gentil !
      Oui en effet, c’est pas évident, mais ce ne devrait pas être un frein, car sur place, il y a toujours des associations, aller au sport, être ouverte et à l’écoute, saisir les opportunités au jour le jour. Aux Pays Bas, il y a énormément de français mais c’est aussi important de s’intégrer auprès des locaux, on en a apprend plus sur soi. Tout est question d’ouverture vers les autres:)
      Je connais 1 personne sur place, qui m’a ouvert des portes, maintenant j’ai quelques connaissances, et notamment mon proprio qui m’aidera.
      si tu as des questions, n’hesite pas :)
      bisous!

  • Marie E.
    avril 29, 2018

    Je découvre cet article (et ton blog) par hasard, et quel article !
    Je commencerai par te féliciter de n’avoir rien lâcher et d’avoir cru en toi malgré toutes les mésaventures et obstacles rencontrés. Je te souhaite de t’épanouir dans ce nouveau pays, cette nouvelle ville, ce nouveau job, bref cette nouvelle ville !
    Comme tu le dis, il faut saisir les opportunités qui s’offrent à nous. J’ai toujours admiré les étudiants qui partaient étudier quelques mois à l’étranger. Alors lorsque j’ai rejoins mon école d’ingénieur et qu’un séjour à l’étranger était obligatoire, ce n’était pas un hasard. Je m’étais toujours dit que je le ferais et je l’ai fait ! Je suis partie étudier 6 mois en Irlande-du-Nord l’an dernier, et c’est ma plus belle expérience !
    Plein de belles choses pour les mois à venir !
    A bientôt,

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Hello Marie
      Merciii pour tes mots ca me touche ( et bienvenue par ici :) ). je trouve que c’est une aventure incroyable et je ne vais pas le regretter. J’ai si longtemps attendu et toujours été envieuse!
      C’est super que tu aies pu le faire. Bravo :)
      j’ai hâte de partager par ici mes aventures :)
      bisouuus

  • Lolo
    avril 29, 2018

    Mon premier commentaire sur ton blog … et il sera pour cet article !! Juste un petit mot pour te dire que je suis fière de toi, fière de ta réussite parce que tu le mérites. Certes ton parcours n’a pas toujours été facile tous les jours mais cela rend ta réussite encore plus belle ! Enjoy ta nouvelle vie là bas, tu vas me manquer ♥️

    • Freyja
      mai 4, 2018

      Ma lolo, je ne pensais pas que tu viendrais commenter par ici … Merci du fond du coeur pour tout ton soutien, ton aide, de m’avoir boosté quand j’étais au plus bas ( et y’en a eu des moments comme ca…). C’est aussi grâce à toi que j’ai tenu le cap ! J’ai pas été facile pendant cette période je le sais <3
      Tu viendras me voir quand tu veux tu le sais <3 On ira faire du vélo :p
      tu vas me manquer <3
      pleins de bisouuuuuus <3 love

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *